Pourquoi le plastique nuit à notre planète et son environnement ?

Cela fait des décennies que l’on nous dit que le plastique est très mauvais pour notre planète. Dangereux, il détruirait notre environnement et serait l’une des principales causes de la destruction de la biodiversité et du réchauffement climatique. Si aujourd’hui des actions concrètes sont faites pour réduire l’utilisation du plastique comme, par exemple, l’utilisation restreinte des sachets plastique dans les magasins, cela ne suffit plus si l’on veut sauver notre planète d’un destin tragique.

Le plastique, c’est quoi ?

En en parlant autour de moi, je me suis rendu compte que peu de gens ne savent réellement ce que c’est que le plastique. Ils en connaissent l’utilisation qu’on en fait, la dangerosité de celui-ci pour notre environnement, mais ne sauront pas ce que c’est que la matière plastique. C’est pourquoi, en cherchant de mon côté, j’ai décidé de vous transmettre ce que j’ai pu lire.

La matière plastique a commencé à apparaître dans les années 1900 et apportait énormément de qualité : hygiène, résistance aux chocs, modulable à souhait, résistante aux changements de températures, etc. C’était une réelle prouesse technique !

Dans le plastique, on retrouve des éléments obtenus à la suite de la transformation du charbon, du pétrole ou encore du gaz nature. Vous l’aurez vite compris, la matière plastique est créée à partir d’énergies fossiles.

Il existe également plusieurs types de plastiques différents :

  • Le PVC (polychlorure de vinyle) est un thermoplastique beaucoup utilisé dans le BTP, car il peut servir de recouvrement de fenêtres, par exemple.
  • Les « époxy » qui durcissent avec le changement de température et qui sont par exemple utilisé dans les colles (Araldite…)
  • Le polyéthylène, inventé en 1933, qui est le plastique que nous connaissons le plus étant celui qui compose nos sacs-poubelles, nos films d’emballage…

Quelques chiffres sur le plastique et ses problèmes environnementaux:

  • Nos océans contiendraient 150 millions de tonnes de plastiques.
  • 8 millions de tonnes de plastiques s’ajoutent à nos océans et renforcent le 7ème continent chaque année.
  • 350 millions de tonnes de plastiques sont produites par an dans le monde.
  • Les déchets plastiques pourraient dépasser le nombre de poissons dans les océans d’ici 2050, si personne ne fait rien.
  • La production de matière plastique a été multipliée par vingt depuis les années 50.
  • 45 % du plastique utilisé en France est uniquement dédié à l’emballage de nos produits.

Comment recycler le plastique ?

Aujourd’hui, nos centres de recyclage peuvent transformer les matières plastiques provenant des bouteilles ou flacons plastiques comme les bouteilles d’eau, bouteilles de lait ou bidon de lessive. Avant d’être mis dans la poubelle de recyclage, veillez à ce qu’ils soient bien vides, mais pas besoin de les rincer à l’eau (rien ne sert de gaspiller !).
Ces déchets seront alors emmenés en centre de tri où ils vont être trier, rincés et par divers processus transformés en petites particules de plastiques. Grâce à ces particules, on va pouvoir créer différents objets. Par exemple, avec 27 bouteilles en plastique, on peut créer un pull-over.

Si vous souhaitez plus d’informations, Jamy (c’est pas Sorcier) vous expliquera mieux que moi dans sa vidéo.

Les gobelets, films plastiques et pots de yaourt n’arrivent pas pour l’instant à être recyclé. Par leur taille et leur composition, les chercheurs n’arrivent pas encore à créer de processus de recyclage fiable pour ces objets-là. C’est pour cela qu’il est encore plus nécessaire de réduire l’utilisation des gobelets plastiques que l’on peut facilement remplacer. Mais ne vous inquiétez pas, ces déchets plastiques sont brûlés et l’énergie créée grâce à la combustion est utilisé afin de créer de l’énergie comme du chauffage par exemple. Ce n’est pas le plus « eco-friendly », mais au moins, on arrive à en tirer quelque chose de concret.

Comment je peux agir pour lutter contre les déchets créés à partir du plastique ?

Il y a énormément de différentes façons d’agir. Déjà, on peut en parler autour de nous. Beaucoup de gens ne savent pas que le plastique se recycle et surtout l’importance du recyclage. Vous pouvez en parler à vos amis, à vos collègues. N’hésitez pas à parler à votre employeur d’afficher dans la salle de pause une liste de ce qu’il faut mettre dans la poubelle recyclage, il saluera la démarche. On peut également faire de notre mieux pour réduire l’utilisation du plastique de notre vie. Arriver aujourd’hui à un objectif 0 déchet plastique, c’est possible, mais très compliqué. Cependant, avec des actions très simples, on peut réduire de pas mal sa consommation, sans que cela a de réels impacts sur notre vie.

Par exemple, n’achetez plus jamais de gobelets plastiques, on le sait désormais pourquoi celui-ci est très malsain pour notre environnement. Il doit être le produit le plus facilement remplaçable, un simple verre ou un éco-cup fera l’affaire ! Dans la lignée des objets purement fantaisistes, refusez catégoriquement l’ajout d’une paille à votre verre lorsque vous allez au bar et également au fast-food. Vous pouvez également encourager le barman à investir dans des pailles en carton qui sont bien plus eco-friendly.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’à la fin. Si un article sur les gestes simples à adopter pour réduire sa consommation de matière plastique vous intéresse, écrivez en commentaire « A bas le plastique ! » 😊 N’hésitez pas à partager cet article à vos amis si celui-ci vous a plu !