Les abeilles, insectes nécessaires pour notre survie

Les abeilles sont des insectes pollinisateurs surprenants et primordiaux pour notre écosystème. Mais ça, vous le savez sans doute déjà ! Depuis quelques années, les médias français se sont emparés du problème et ont décidé d’alerter la population quant à l’importance de l’abeille pour notre planète. Dans cet article j’ai décidé de vous présenter pourquoi il faut protéger cet insecte.

Présentation des abeilles

Les abeilles que nos apiculteurs ont domestiquées proviennent de l’espèce Apis Mellifera. Ce sont des insectes pollinisateurs qui vont permettre à nos plantes de fleurir, mais elles sont également créatrices de miel que nous adorons consommer au goûter ! Les abeilles vivent en société bien organisée et hiérarchisée, chacune possède son rôle dans la ruche. C’est en butinant qu’elles contribuent à la pollinisation en permettant ainsi aux plantes à fleurs de se reproduire.

La vie dans la ruche

Dans chaque ruche, nous retrouvons une seule reine qui est la seule abeille capable de pondre des œufs (en soit, toutes les abeilles peuvent pondre, mais la présence de la reine diffuse des phéromones qui va bloquer la ponte de toutes les abeilles dans la ruche). La reine peut vivre jusqu’à cinq ans et passe sa vie à pondre des œufs sans sortir de la ruche ; elle va alors pouvoir pondre jusqu’à 200 000 œufs par an.

La grande partie de la ruche est ensuite composée d’abeilles ouvrières qui vivront entre 28 et 180 jours. Chaque ouvrière va remplir des fonctions définies et dénombrables au nombre de sept :

- l’abeille architecte qui va construire les rayons de la ruche à l’aide de sa cire
- l’abeille ventileuse qui va réguler la température interne de la ruche,
- l’abeille nettoyeuse qui va nettoyer la ruche
- l’abeille nourrice qui s’occupe des larves
- l’abeille policière qui va contrôler les accès à la ruche pour maintenir sa protection
- l’abeille butineuse
- l’abeille magasinière qui va maintenir le stock des récoltes.

Vous l’aurez compris, dans la ruche, seules les abeilles travaillent ! Mais à quoi servent les mâles ?  Chez l’abeille, le mâle est également appelé faux-bourdon ; son rôle est de voler de ruche en ruche dans l’objectif de féconder des reines. S’il réussit à féconder une reine, il va mourir de cet acte et s’il ne réussit pas il se fera expulser de la ruche car devenu inutile.

L’essaimage

L’essaimage c’est lorsqu’une ruche va se séparer en deux populations. La reine actuelle va quitter la ruche avec une grande partie des ouvrières afin de former un essaim. Cet essaim va partir à la recherche d’un nouveau lieu où habitait. L’ancienne reine va laisser dans la ruche initiale des larves de nouvelles reines naissantes, environ un tiers des abeilles et une colonie d’abeilles prêtes à éclore.
La première reine à naître va tuer les autres larves de reines et elle sera prête à créer une toute nouvelle colonie.

Des chiffres dévastateurs et de grandes menaces pour l’abeille

Aujourd’hui, en France, comme en Europe, l’abeille rencontrent énormément de difficultés et menaces qui constituent un réel danger pour leur niveau de vie.

Des chiffres chocs

Aujourd’hui, l’apiculture est une profession de plus en plus précaire ; beaucoup d’apiculteurs n’arrivent plus à vivre seulement de l’apiculture. Pour illustrer cela, des chiffres révélateurs.

Tout d’abord, la production de miel français est passé de 32 000 tonnes en 1995 à 19 800 tonnes en 2017, vous me direz « pourtant, on n’en consomme pas moins, bien au contraire » et vous avez raison ! Les importations de miel ont explosé. Le miel importé est passé de 6 600 tonnes en 1995 à 33 000 tonnes en 2017.

Mais, si demain l’abeille venait à disparaître, ce n’est pas simplement le miel qui disparaît avec elle, c’est tout un écosystème en péril. En cas de disparition des pollinisateurs, c’est une gigantesque partie des fruits, légumes et autres plantes qui disparaîtraient avec elle. En France, environ 70 % des espèces de plantes nécessitent la présence de pollinisateurs.

L’abeille victime de grandes menaces

Aujourd’hui les abeilles sont des victimes de grandes menaces. La première des menaces (et étonnamment la moins connu) s’appelle le varroa ; il s’agit d’un acarien parasite qui provoque des malformations et des maladies en s’attaquant à la ruche ; il ressemble à une tique qui ferait la taille d’un lapin pour l’abeille. La deuxième menace c’est l’utilisation abusive de pesticides et de la généralisation des produits phytosanitaires qui tuent et détruisent les plantes. Et la troisième menace est l’arrivée récente en Europe du frelon asiatique, cet insecte se nourrit d’abeilles. Il faut savoir qu’en Asie, les abeilles ont réussi à développer des capacités de défenses contre le frelon asiatique, mais les abeilles européennes ne font que subir l’arrivée de cette évidente menace.

Que puis-je faire pour aider les abeilles ?

Il est possible, à notre échelle, d’apporter notre aide évidente aux abeilles. Tout d’abord, soutenir l’apiculture locale est quelque chose de primordiale, pour cela, rapprochez-vous de l’un de vos apiculteurs locaux pour acheter votre miel (ou tous produits issus de la ruche : gelée royale, pollen, propolis… !)  Si vous disposez d’un jardin ou d’un balcon, vous pouvez planter des fleurs mellifères comme la phacélie, le trèfle d’Alexandrie ou la vesce commune qui attireront et nourriront les abeilles. Intéressez-vous, parlez-en autour de vous et renseignez-vous !

Beaucoup de beaux projets naissent et essayent d’agir pour la protection de l’abeille ; notamment, Apis & Love qui est un fonds de dotation ayant pour objectif de sensibiliser sur la protection de l’abeille. Récemment, ils ont mis en place une boutique en ligne permettant aux petits apiculteurs de placer leurs produits afin d’élargir leur clientèle potentielle ; ils installent également des ruches, font des conférences dans les écoles et de nombreux événements. C’est ce genre de projet vers lequel, selon moi, il faudrait se rapprocher !

Si vous avez un peu de temps, découvrez ci-dessous l’une des conférences tenues par Apis & Love qui est extrêmement intéressante et dans laquelle nous apprenons beaucoup de choses sur l’univers des abeilles.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager afin que votre famille et vos amis en savent un peu plus sur ce merveilleux insecte !